Home - Numéro en cours - Abonnement - Facebook - MySpace - Twitter



E-FORCE s’est formé au début des années 2000 sur l’initiative d’Eric Forrest, ex bassiste / chanteur du groupe culte VOIVOD avec qui il a enregistré Negatron, Phobos ou Voivod Lives. E-FORCE va bientôt sortir son troisième album « The Curse Of The Cunt », mélange bouillonnant de thrash métal et d’influences modernes sur lequel on peut retrouver des invités prestigieux tels que Glen Drover ( ex Megadeth, King Diamond…), Vincent Agar, ou Kristian Niemann. Le line-up actuel regroupe Eric, Krof ( ex K-lomny, Ibogaïne… ) et Xavier ( ex Syrinx ( Marseille ), Outburst… ). Le trio joue sur scène des titres d’E-FORCE mais aussi les titres cultes d’Eric au sein de VOIVOD tels que Nanoman, Insect ou Project X. Leurs concerts sont très énergiques, tous les fans de thrash s’y retrouvent ! Voici une petite interview réalisé le 26 Octobre 2013 à l’occasion de leur concert à Manosque en compagnie de Morgue, Jester Beast, 400 The Cat…

Salut Eric, nous sommes en octobre 2013 à Manosque, peux-tu nous parler un peu plus de ce nouveau festival qui va se jouer ce soir ?

Tout se passe bien, c’est notre batteur Krof qui est l’organisateur et je suis content d’être là. Il y a des amis italiens du groupe Jester Beast qui sont arrivés aujourd’hui. Je ne connais pas les autres groupes mais je suis sûr que ce sera très bien.


Depuis Modified Poison vous avez été confrontés à des changements de personnels, peux-tu nous dire qui joue avec toi maintenant ?

Krof est toujours dans le groupe. Et nous avons un nouveau guitariste qui s’appelle Xavier (ex Syrinx ) et qui vient de Marseille. Ca a été une longue année, il a fallu composer la musique et enregistrer le nouvel album avec Xavier. Ce soir c’est un nouveau départ, je suis content, rock n’ roll !


Trouves-tu qu’il soit plus facile ou compliqué de gérer un groupe en France comparé au Canada ?

Je ne sais pas, ça dépend des régions. Tu as toujours des groupes de Grindcore populaires, en France il y a des groupes comme Gojira. On fait ce que l’on a à faire, et si les gens aiment tant mieux, sinon tant pis.


Vous n’avez pas beaucoup de concerts en France…

En 2011 nous avons eu une tournée de 23 dates dans les pays de l’Est. Nous sommes allés en Roumanie, Allemagne, Hollande, un peu en France c’était une très bonne expérience. Nous sommes en attente d’un nouveau contrat avec le prochain album et nous attendons de voir ce que l’on nous propose l’an prochain. On aimerait repartir en tournée c’est sûr.


Modified Poison est sortit à l’époque chez Thundering Prod qui a mis la clé sous la porte. N’est-ce pas trop dur de sortir un disque dans ces conditions, avec finalement aucun soutien ?

Les temps ont changé. Pour le premier album chez Season Of Mist et le second chez Thundering nous avions eu une avance pour le studio. Maintenant cela ne marche plus comme cela, tu dois contacter les labels avec le produit final, le master audio et la pochette. C’est plus dur aujourd’hui de faire comme cela, mais nous voulons jouer, nous voulons faire du rock n’ roll, il faut donc avancer. Nous nous débrouillés pour enregistrer l’album dans le home-studio de Krof, et nous avons quelques invités spéciaux dessus. On a Jean François Dagenais ( Kataklysm, Ex Deo ) qui a fait le master de l’album il y a quelques semaines, Kristian Niemann (ex Therion) et Vincent Agar un français qui gagne a être découvert. Et en dernier nous avons un ami à moi qui est canadien, c’est Glen Drover, il a joué dans Megadeth, King Diamond, Queensrÿche… et il fait un solo sur l’album, c’est cool d’avoir tous ces gens et Xavier aussi.


La dernière fois que nous avons parlé ensemble tu me disais que ce nouvel album allait s’appeler The Curse Of The Cunt, c’est toujours le cas ?

Oui, c’est un peu du second degré, cela parle du pouvoir des femmes et de certains drames de la vie qui peuvent arriver si tu te souviens de récentes histoires parlant de Dsk, OJ Simpson, différentes mais qui peuvent arriver dans une vie. C’est ce qui a influencé mon écriture pour les paroles de l’album, c’est un peu le concept de tous les titres.


Musicalement est-ce que vous restez dans la même orientation que sur les deux premiers albums ?

Oui, je dirai que c’est le meilleur de ces deux premiers albums qui est réuni, avec plus d’éléments black métal dedans. Cet album possède beaucoup de solos, il y a pas mal de shred. Si vous êtes un fan de grosses guitares cet album est pour vous c’est sûr.


Composes-tu avec tous les membres du groupe ou plutôt tout seul ?

Sur les précédents albums je co-écrivais certains titres et en amenait d’autres que j’avais composé tout seul. Sur cet album j’ai tout composé que ce soit la musique ou les paroles. Ca a pris beaucoup de temps, mais au bout de cinq ans c’est prêt. On verra ce qui arrive avec le prochain mais pour celui là nous avons fait comme ça.


Avez-vous une idée du label qui va sortir l’album ?

Nous avons quelques idées oui… On avait un contrat avec ce gars, Jeff Keller en Californie, c’est le manager de Destruction, Udo, Hirax… Il veut être notre manager et trouver un deal pour nous. Je devrais avoir des nouvelles la semaine prochaine et peut être aurons nous une représentation professionnelle. Ce sera sûrement mieux, là encore on attend de voir…


E-Force est connu pour ton passé dans Voivod, que penses-tu de leur musique depuis que tu n’y es plus ?

J’ai écouté quelque titres, ça sonne bien. C’était une bonne idée d’avoir Blackie qui soit de retour dans le groupe. Dan est un bon guitariste, ça me fait penser à du Nothingface, oui ça sonne bien. J’ai vu mon nom dans la liste de remerciements, j’étais un peu surpris, mais nous sommes toujours amis. Je les ai rejoints sur scène au Hellfest en 2009, j’ai chanté « Tribal Convictions » avec Snake, tout va bien.


T’ont-ils proposé de tourner avec eux pour E-Force ?

Oui pourquoi pas, on devait jouer avec eux l’an dernier à Aix En Provence mais Krof avait des choses à faire il n’était pas disponible. Mais oui, qui sait peut être qu’il y aura d’autres concerts dans le futur…


Quels sont tes objectifs avec E-Force, est-ce un groupe que tu veux pousser au maximum ? Es-tu prêt à tourner dans le monde entier ?

Bien sûr, depuis que j’ai monté ce groupe en 2001 nous avons joué dans 18 pays différents ce qui est déjà très bien. Nous ne sommes pas un grand groupe, mais selon les pays nous sommes plus ou moins connus. On aimerait tourner dans le monde c’est sûr, retourner aux Etats Unis aussi. On voudrait faire plus de dates peut être au Canada, en Amérique du Sud, c’est assez compliqué en ce moment, il y a tellement de groupes et pas trop d’argent… On aimerait faire le plus possible.


Je crois que ce soir vous aller jouer 45 minutes, n’est-ce pas trop dur de choisir les titres de la setlist ?

Oui ça a été dur. En plus dans le passé nous avions deux guitaristes et un plus gros son, là nous sommes un peu limités dans le choix des morceaux. Ce soir nous allons jouer trois nouveaux titres et d’autres d’Evil Forces et de Modified Poison. 8 ou 9 titres c’est pas beaucoup, mais les gens seront contents.


Vous avez pris l’habitude de reprendre du Venom sur scène (« In League With Satan »), est-ce que c’est ton influence la plus importante ?

Venom c’est le thrash old-school au même titre que Mercyful Fate, Metallica, Exodus… En fait c’est avant tout un titre qu’il est facile de jouer quand on est que trois dans un groupe, et que tout le monde connaît. On jouait ça avant mais on ne la fait pas ce soir. Je ne sais pas si on la fera encore, je préfère surtout jouer des nouveaux titres du nouvel album. Avant on jouait beaucoup de Voivod, maintenant on va en jouer un peu, mais ça suffit, on ne veut plus trop en jouer.


Vous avez ce concert aujourd’hui, mais à part ça il y a-t-il des plans pour le futur ?

Pas pour le moment, il y a des idées, comme aller jouer en Italie, ou jouer en France, mais rien n’est encore fixé, on se concentre d’abord sur avoir un nouveau contrat.


J’ai oublié de te demander à propos de la pochette, avez-vous déjà des idées ?

C’est assez érotique dans un sens, mais pas du porno. Je vais te la montrer plus tard, on a déjà une esquisse. C’est un ami qui s’en est chargé et je suis content du résultat.


Un dernier mot ?

Merci aux fans, les nouveaux et les anciens, ils peuvent nous retrouver sur Facebook, E-Force official pour avoir les dernières news.


Christophe Ciretti



:: NAVIGATION RAPIDE ::

:: SITE ::

Home
Numéro en cours !
Le Groupe du mois !
Abonnement - E-SHOP
Metallian TV
Metallian Battle Contest
Metallian Concerts
Bus Wacken
:: FORUM ::

World News Report
Live Zone
Mail Bangers


:: CONTACTS ::

Myspace
Twitter
Facebook
Email

Tous Droits Réservés 2011
© & (p) Metallian Editions